La Rochelle : Signature de la charte de développement durable du port.

La Charte de Développement Durable du Grand Port Maritime de La Rochelle a été signée le 8 décembre par la préfecture de la Charente-Maritime, le Conseil régional de Poitou-Charentes, le Conseil général de la Charente-Maritime, la Communauté d’agglomération de La Rochelle, la Communauté de communes de l’île de Ré, la Ville de La Rochelle et le GPMLR, en présence des associations parties prenantes à l’élaboration de cette charte. Ce document est le fruit d’une démarche conjointe qui se traduit par un engagement des signataires aux côtés du port pour son développement dans des conditions durables, en respectant son milieu urbain et naturel, en complémentarité avec les autres activités liées à la mer.
Nicolas Gauthier, président du Directoire du GPMLR, souligne que « par cette signature, le port s’engage sur 64 actions concrètes regroupées en 10 thématiques liées au développement durable et prenant en compte les enjeux environnementaux, économiques et sociaux qui découlent de l’activité portuaire ».
La charte a fait l’objet d’un avis favorable à l’unanimité du Conseil de développement du port, qui représente, à travers ses 30 membres, l’ensemble des acteurs liées à l’activité portuaire ?associations, représentants du personnel, collectivités, Etat, représentants des entreprises). Le Conseil de développement suivra annuellement la réalisation des engagements de la charte sur la base des critères d’évaluation fixés dans le document.